Lundi noir en Bourse & gestion des émotions

Avec le Coronavirus & le krach pétrolier, on a connu un lundi noir sur les marchés boursiers. Pour les Investisseurs professionnels comme particuliers, la clé réside dans la gestion de vos émotions.

Par Margaux Belhade, Associée de Mon Petit Placement (Fintech)

La chute des cours du pétrole et les impacts liés à la propagation du coronavirus ont à nouveau fait dégringoler les bourses mondiales ce lundi. A Wall Street, l’indice S&P 500 (intégrant les 500 plus grandes entreprises cotées à New York) a franchi un palier de 7% à la baisse, déclenchant ainsi un coupe-circuit. Survenant pour la 1ère fois depuis plus de 20 ans, ce mécanisme vise à geler les cotations pendant 15 minutes en séance, de sorte à ce que les investisseurs reprennent leurs esprits. Preuve que la gestion des émotions fait partie intégrante de l’expérience de l’investisseur, et ce qu’il soit professionnel ou particulier !

« L’investisseur est souvent lui-même son pire ennemi, et cela n’est en rien lié au fait qu’il soit initié ou non à l’investissement. L’existence du processus de coupe-circuit visant à permettre aux traders de Wall Street de redescendre en pression en est la parfaite illustration ! Il est normal d’être anxieux en voyant fondre son portefeuille à la suite d’une baisse de marché mais il est indispensable de garder la tête froide et de ne pas prendre de décisions non-réfléchies. » explique Margaux Belhade, Associée de Mon Petit Placement.

« Ce vent de panique sur les marchés peut être également synonyme d’opportunités notamment pour les investisseurs qui ont mis en place une stratégie de versement programmé. Il est donc essentiel de ne pas y céder et de tenir son horizon d’investissement. » ajoute-t-elle.

 

Face aux fluctuations des marchés, Mon Petit Placement préconise de :

  • Se détacher des bruits de marché : Il est nécessaire de distinguer l’impact immédiat sur les marchés financiers et l’impact macroéconomique qui reste encore incertain sur l’économie à long terme.
  • Se tenir à son horizon de placement : Placer son épargne, c’est viser sur le long terme pour atténuer les fluctuations du marché. Il est important de garder le cap que l’on s’est fixé !
  • Gérer ses émotions : Investir, c’est prendre des risques. Les fluctuations du marché font partie intégrante de l’expérience de l’investisseur. Il est important d’agir de façon rationnelle et ne pas prendre des décisions dans la panique.
  • Identifier les opportunités : La chute de la bourse est également synonyme de baisse des prix d’entrées pour certains produits financiers. Cela valide notamment les stratégies de versements réguliers qui profiteront de ces mouvements très forts.

 

Mieux comprendre et analyser les marchés financiers et boursiers – le magazine ACTION FUTURE (analyse Technique et analyse fondamentale) et la lettre FUTUReSAVE

 

Améliorer votre visibilité avec une vidéo ou une communication Wire

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*