Interview d’artiste: Fred Juarez

PM: Qu’est-ce qui vous attire dans le processus de création ?

Ce que j’aime dans la création, ce sont toutes les phases avant le résultat final.
Tout d’abord l’inspiration, ce moment où nous vient une idée, une forme et comment la réaliser.
C’est un appel vibrant. Il me faut fixer cette idée par un dessin basique sinon elle peut disparaître.

Ensuite, il y a le travail du matériau brut que l’on va transformer pour que l’idée prenne forme, pour la faire naître !
Pour moi, ce moment est magique, partir d’un morceau de fer, apprivoiser le métal, le découper, le plier, le décaper, l’assembler, souder les pièces entre elles …

Parfois, la réalisation est différente du dessin, l’idée de base se transforme, soit parce qu'en cours de réalisation il y a des contraintes ou que finalement une idée nouvelle a fait son apparition.
Qu’il s’agisse d’un luminaire, d’un meuble ou d’une sculpture, il y a toujours l’envie de créer quelque chose de nouveau.

Au moment de la phase finale, on est tout autant empreint d’un sentiment de satisfaction que d’incertitudes, un sentiment de fierté de voir son idée prendre forme, du travail accompli, mais empli de doutes quant au regard des autres et à leurs appréciations.
Le regard d’autrui a une importance capitale car il rassure.
La Création procure un sentiment de satisfaction intense, elle reste une des plus belles choses que l’on puisse faire, il suffit d’oser…

PM: Comment vient l’inspiration ?

Chaque créateur, quel que soit son domaine a sa propre façon de procéder.
Pour ma part, j’ai souvent beaucoup d’idées en tête qui restent en veille comme en file d’attente. Je ne force jamais les choses, je les laisse arriver à maturation, l’évolution de telle ou telle idée doit se faire naturellement.
A l’origine, il y a souvent mon sens de l’observation, c’est pour cela que j’ai toujours sur moi un carnet, un crayon et une gomme afin de dessiner sommairement une idée. L’inspiration ne se cherche pas, elle surgit au détour d’un objet, d’une forme ou d’une pensée
Quoiqu’il arrive, quelle que soit la méthode, je pense que l’on développe sans cesse ses sens si on ouvre son esprit à la création. C’est un travail permanent dans notre cerveau. L’éveil des sens est essentiel à la création.

 

PM:Pour vous, qu’est-ce qui déclenche l’achat d’une création artistique ?

Lorsque l’on fait la démarche d’acheter une création ou une œuvre artistique, c’est qu’elle nous inspire, qu’elle nous procure un plaisir visuel et émotionnel.
Elle vient personnaliser notre lieu de vie et contribue au bien-être que nous y ressentons.

Cela vaut aussi pour notre lieu de travail bien que cela ne soit pas forcément facile d’y apporter sa touche personnelle.

 

PM: La création, le design, ne sont pas votre métier initial, pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel ?

J’ai effectué l’ensemble de ma carrière professionnelle dans le monde de la musique où j’ai occupé différents postes et notamment celui dirigeant de différents labels. J’ai travaillé dans les maisons de disques telles qu’Universal, BMG et EMI Music à deux reprises. J’ai aussi œuvré dans le domaine des éditions musicales ou crée un label indépendant. Au cours de cette longue expérience, j’ai pu faire de belles rencontres avec de grands artistes qu’ils soient reconnus ou débutants et que j’ai parfois signés. A chacun d’entre eux correspondait un univers et mon rôle n’était pas à ce moment-là de faire un choix personnel mais plutôt de ressentir ce qui pouvait plaire au plus grand nombre quelques soient les univers musicaux. C’est un exercice où les échecs peuvent être difficiles à accepter, car pendant de nombreux mois de travail, une relation humaine se crée entre les équipes et les artistes.
Mais lorsque le succès est au rendez-vous, on ressent véritablement une grande satisfaction d’avoir contribué à sa révélation.

 

PM: Avez-vous quitté le monde musical ?

Non ! J’ai la chance de continuer à exercer ce métier qui reste une grande partie de ma vie professionnelle et une passion. Aujourd’hui en parallèle de ma nouvelle vie de créateur, je continue à être consultant pour des artistes, à faire de la production exécutive musicale ou du conseil sur des projets.
Par ailleurs, il m’arrive également de travailler sur des business plans dans d’autres secteurs professionnels pour identifier certains problèmes avec un œil neuf.
Cela peut être passionnant de se plonger dans des secteurs professionnels qui ne correspondent pas à mon cœur de métier. Un regard neuf peut être une solution pour une entreprise face à des problèmes qu’elle rencontre dans son activité, cela lui apporte une nouvelle énergie.

 

PM: Qu’aimez-vous dans votre « nouvelle vie » ?

J’aime les rencontres. Après le processus de la création, il y a la présentation au public. Les réseaux sociaux apportent un retour immédiat intéressant qui permet de mesurer l’impact d’une création mais cela reste virtuel. Ce que j’aime c’est la rencontre avec les personnes lors de mes expositions, échanger avec eux, expliquer le cheminement de mon idée, comment je suis parvenu au résultat ou comment j’ai créé l’objet ou l’œuvre. Le contact avec le public est très important et permet un retour sur les émotions suscitées.
J’apprécie que les gens me fassent part de leur ressenti.

 

 

 

PM: A travers votre expérience de changement de vie, quel message voudriez-vous transmettre ?

Pouvoir exprimer ce que l’on est à travers son activité professionnelle est idéal, plutôt que de subir son job. Bien entendu c’est facile à dire et parfois difficile à mettre en œuvre car nous sommes malheureusement contraint par le fait de subvenir à nos besoins et que bon nombre de personnes hésitent à franchir le pas. C’est un privilège de pouvoir vivre de sa passion.
Ce que j’ai envie de communiquer c’est « OSEZ » même si le chemin est long et difficile, plein d’embûches et demande parfois de gros efforts, ça vaut le coup car c’est un enrichissement inestimable.

 

Biographie

Améliorer votre visibilité avec une vidéo ou une communication Wire

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*