Primeurs 2019

Par U’WIne

U’WIne a dégusté plus de 300 vins du millésime 2019. Le Comité de Sélection est composé d’Aymeric de Clouet, expert en vin et de Quentin Chaperon, Directeur de la Relation Châteaux.

Il déchiffre les prix de commercialisation et donne ses coups de cœurs.

Une année marquée par le coronavirus.

La campagne des Primeurs de Bordeaux devait battre son plein début avril pour faire découvrir le nouveau millésime au monde du vin. La crise du coronavirus a bousculé ce calendrier et a décalé
les dégustations et les mises en marché des vins à début juin.

Le millésime 2019 de Bordeaux- un réel intérêt patrimonial

Selon nos analyses, l’historique des prix de commercialisation des Primeurs des années précédentes, le millésime 2019 de Bordeaux présent un réel intérêt patrimonial.

Avec une très belle qualité, associée à des prix de commercialisation en baisse, les Primeurs retrouvent leur sens comme fondement de la valorisation d’une cave et des bouteilles d’ici à 5 ans.

Au-delà du prix attractif, la sélection rigoureuse des vins sera l’élément clé supplémentaire.
Pilotée par le Comité de Sélection UWine, l’objectif sera de chercher un équilibre entre Premiers Crus, marques fortes et « liquides » à la revente mais aussi valeurs montantes ou vins en réelle progression cette année. A la clé, une performance à la revente avec un objectif de 5% net par an sur une durée d’investissement de 5 ans.

Une campagne à prix cassés attendue par UWine

Dans un contexte économique tendu avec un marché du vin en difficultés (taxes Trump, Brexit…), les Primeurs de Bordeaux étaient attendus avec fébrilité sur les niveaux de prix. Il fallait marquer le coup pour redonner à Bordeaux et à ses nombreux Châteaux une nouvelle attractivité.

Le premier à ouvrir le bal fut le Château Pontet-Canet avec une commercialisation à -31% par rapport au millésime 2018. Ce signal fort a donné la tendance de la campagne : en moyenne, on observe une baisse de l’ordre de -22% par rapport au millésime 2018 sur un millésime de grande qualité.

La baisse concerne aussi bien parmi les Premiers Grands Crus comme Château Cheval Blanc (-28%) ou Mouton Rothschild (-31%) que les « supers seconds » comme Cos d’Estournel (-24%).

 

Les coups de cœur Primeurs de UWine

La loi de la pluie

La qualité intrinsèque du millésime 2019 s’est faite notamment sur le choix de la date de vendange, avant ou après la pluie. Avant la pluie, les vins sont lourds et alcooleux, tandis qu’après la pluie, les vins retrouvent de la fraîcheur et donnent des cuvées de grande classe.

On trouve des très bons vins dans toutes les gammes de prix, lesquelles sont d’ailleurs plus raisonnables que d’habitude, dans le sillage de l’excellent Pontet-Canet, et sur toutes les rives, car si Saint-Émilion a souffert, on y trouve d’excellents vins ainsi qu’à Pomerol.

Les Graves n’ont pas eu de chance avec les blancs, qui ne pouvaient pas supporter ce climat, ni avec les rouges qui sont assez bons, mais sans plus.

Saint-Estèphe, fort de son terroir si particulier, et Pauillac ont dans l’ensemble bien réussi,

Saint-Julien nous offre des vins remarquables et Margaux fait preuve d’une forte hétérogénéité.

 

Y a-t-il un vin d’exception ?
Pas dans ce que nous avons goûté à ce jour, en revanche il y a beaucoup de grands et de très grands vins. Largement de quoi se faire plaisir à moindre coût…

Le millésime 2019 arrive finalement dans une année particulière, mais dans un contexte qui lui sert. Le marché du vin avait besoin d’un millésime qualitatif mais attractif en termes de prix. Bordeaux a joué le jeu et 2019 pourrait bien marquer la prochaine décennie comme le millésime qu’il faut choisir pour investir dans sa cave patrimoniale.

Les Primeurs représentent la meilleure option de valorisation des vins.

 

Le témoignage de Quentin Chaperon, Directeur des Relations Châteaux

« Cette campagne primeurs 2019 a difficilement accouché du fait de la crise sanitaire du COVID 19.
En effet, après des suspicions d’annulation elle a finalement pu avoir lieu dans des conditions particulières. Certes les grands acheteurs étrangers n’étaient pas là, mais cela a permis aux négociants de vraiment retrouver leur rôle de prescripteur. Les conditions de dégustations, liées au nombre restreint de dégustateurs, n’ont jamais été aussi bonnes et les vins se goutent mieux début juin que début avril. Les Châteaux ont pris conscience que le vin n’est pas une priorité dans un contexte de pandémie et ont consenti à une baisse allant de 10 à 30% en fonction des propriétés.
Sur de la qualité de ce millésime, tant à la propriété que dans le négoce, cette campagne Primeur condensée sur 3 semaines au lieu de 2 mois est une vraie réussite ! Bordeaux va renouer avec son attractivité sur ce millésime et c’est une très bonne chose ! »

 

Le témoignage de Thomas Hébrard, CEO de U’Wine

« 2019 est le meilleur millésime pour commencer à construire sa cave patrimoniale avec U’Wine !
De manière générale, les Primeurs sont la meilleure option pour capter la valorisation des grands crus au plus tôt. Le principe d’une cave patrimoniale U’Wine c’est d’associer plaisir, performance et protection. Une cave patrimoniale doit respecter plusieurs éléments : elle doit balayer plusieurs régions viticoles, majoritairement des Bordeaux, mais aussi la Bourgogne, l’Italie ou d’autres régions prometteuses. L’achat des vins, leur stockage dans des conditions professionnelles et leur revente sur un marché porteur sont clés pour garantir la liquidité d’une cave et la performance. Chez U’Wine, nous comptons entre 5 et 8 ans à partir de l’achat du millésime avant de pouvoir revendre la cave de nos clients et apporter une plus-value suffisante. Enfin, investir dans le vin est aussi synonyme de plaisir : plaisir de déguster sa bouteille si on le souhaite, plaisir de commander des vins prêts à boire sur notre application et participer à des évènements et dégustations en petit comité. Nous accompagnons nos clients tout au long de leur vie dans la réussite de leur cave. »

 

Quelques châteaux suivis par U’WINE

Domaine de Chevalier, Grand Cru Classé de Graves : un domaine avec lequel U’Wine travaille
depuis sa création. Olivier Bernard a tout de suite apprécié le modèle U’Wine et le fait que nos
clients soient les acheteurs des bouteilles via notre conseil. Chaque année, nous recevons nos
allocations qui grandissent à chaque millésime : un vrai partenaire avec qui nous faisons route !

 

Château Pichon Baron – 2 nd Grand Cru Classé – Pauillac : L’un des crus emblématiques du
Médoc avec son magnifique Château. Pichon Baron est un incontournable et travaille avec
U’Wine depuis 3 ans. C’est une valeur sûre, classée parmi nos Famous Seconds !

 

Château VillemaurineSaint-Emilion Grand Cru – Un vrai Rising Star U’Wine ! L’un des
meilleurs rapports qualité-prix de l’appellation ! Un vin qui possède un potentiel énorme et qui va
nettement se valoriser avec les années. Chaque année, nous le sélectionnons pour les caves de
nos clients !

 

Les primeurs sont au cœur de l’ADN de UWine. Retrouvez l’article UWine sur l’investissement dans les grands crus classés et les primeurs-prochainement

Comment investir sur des grands crus classés – Article U’Wine a paraitre dans la lettre PATRIMOINE & MARCHES

Améliorer votre visibilité avec une vidéo ou une communication Wire

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*