Une des villas les plus chères du monde est à vendre pour 110 millions d’euros à Monaco : la villa l’Echauguette

La villa l’Echauguette est liée au fondateur du Monte-Carlo moderne et à plusieurs familles nobles d’Europe.

Sotheby’s International Realty France – Monaco, le leader français de l’immobilier de prestige avec 50 agences immobilières dans l’Hexagone, se réjouit que son franchisé de Monte-Carlo, « CIC Immobilier Monte Carlo Sotheby’s International Realty », mette en vente en exclusivité l’une des propriétés les plus remarquables au monde, la villa l’Echauguette, au prix record de 110 millions d’euros.

Monaco, le plus petit pays du monde juste après la Cité du Vatican, occupe une superficie
d’environ 200 hectares et abrite une population de 38 400 habitants, ce qui en fait l’Etat
souverain le plus densément peuplé de la planète. En conséquence, Monaco affiche le prix
au mètre carré le plus élevé au monde : le prix moyen y est supérieur à 41 000 euros/m2 et les
prix les plus élevés dépassent souvent 100 000 euros/m2 dans les endroits les plus recherchés, à
proximité du Casino de Monte-Carlo et du circuit du Grand Prix.

Habituellement, environ 400 ventes sont conclues chaque année à Monaco (exactement 406
en 2017). Sur ces 400 ventes, la grande majorité (plus de 95%) concerne des appartements. Il
est donc très rare qu’une villa, comme l’Echauguette, arrive sur le marché, d’autant plus que
celle-ci n’a pas été subdivisée en appartements et, luxe rare au sein de la Principauté, elle est
entourée d’un jardin privatif !

La villa l’Echauguette est l’une de ces villas historiques extrêmement singulières de la
Principauté de Monaco. Située à proximité du centre de Monte-Carlo, cette somptueuse
maison familiale est perchée sur une falaise surplombant le vallon de Sainte-Dévote. Elle offre
une vue exceptionnelle sur la mer Méditerranée, sur le célèbre port de Monaco, sur le Palais
Princier et le légendaire circuit de Formule 1.

Sa nature et sa taille rendent cette propriété exceptionnelle mais ce ne sont pas les seules
raisons : il existe aussi des liens historiques fascinants entre ces pierres et l’histoire de la
Principauté. En effet, une partie de la propriété appartenait à la famille du fondateur du Casino de Monte-Carlo, François Blanc (1806-1877), souvent appelé « le magicien de Monte-Carlo » ou encore « le père fondateur de Monte-Carlo », et sa seconde épouse, Marie Blanc (1833-1881), surnommée « Madame Monte-Carlo » dans la mesure où elle a mené à son accomplissement l’héritage de son mari et a supervisé la transformation de Monaco. Avec la
construction de l’Opéra de Monaco, la gestion du Casino de Monte-Carlo, de l’Hôtel de Paris
et d’autres établissements de loisirs légendaires fondés par son défunt mari, Marie Blanc a
révélé Monaco à la fin des années 1880, faisant passer la ville de côte méditerranéenne
endormie à un paradis pour la haute société.

Au sein de la famille de François et Marie Blanc, notamment à travers leurs petits-enfants, nous
retrouvons plusieurs membres de la famille Edmond-Blanc (fondateur du célèbre hippodrome
de Saint-Cloud à Paris) ainsi que des membres de l’ancienne famille de La Rochefoucauld
dont les ancêtres comprennent le roi français Charles VII.

La construction de la villa remonte à plus d’un siècle. C’est l’une des dernières villas Belle
Epoque encore existantes dans son intégralité et non convertie en appartements ou en
bureaux. Le bien avait d’ailleurs été mentionné il y a plus de 115 ans dans un ouvrage de
référence de Monaco datant de 1903.

Entièrement rénovée entre 2007 et 2008, l’Echauguette est en parfait état et offre aujourd’hui
un mélange des meilleurs matériaux de construction et tout le confort moderne.
Avec environ 700 m2 de surface habitable répartie sur 6 étages, la villa comprend 6 chambres
dont une suite parentale, une bibliothèque, un bureau, un grand salon, une salle à manger
donnant sur une terrasse privée et un studio indépendant. Elle comprend aussi l’une des plus
grandes piscines privées du pays, d’une longueur de 22 mètres, un jacuzzi, un sauna et une
cuisine d’été. Pour ne rien gâcher, la terrasse de la bibliothèque au dernier étage de la villa
offre un spectaculaire panorama sur Monaco, le circuit de Formule 1, le port de plaisance et
le Palais Princier. Une grande cave à vin, deux ascenseurs indépendants donnant accès à tous
les étages et un garage pour deux voitures viennent compléter le bien.

La combinaison d’un emplacement privilégié sur l’un des marchés immobiliers les plus
recherchés au monde, avec un bien chargé d’histoire, une superficie impressionnante et des
prestations exceptionnelles font de la villa l’Echauguette un bien tout aussi exceptionnel
qu’unique.

 

SOURCES:

Monaco real estate statistics:
https://www.monacostatistics.mc/Economy-and-Finance/Real-estate

Biographie de François Blanc :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Blanc

Genealogic information regarding de la Rochefoucauld family and its Monaco branch :

Duc & pair de France : Doudeauville

Historic Monaco reference book :
Philippe Casimir : « Guides des pays d’azur: Monaco, Monte-Carlo et les environs » (1903)
https://books.google.fr/books?isbn=5881092589

Améliorer votre visibilité avec une vidéo ou une communication Wire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*